Entre deux visites chez les médecins, à cause du nouveau traumatisme de septembre 2007, voici où nous en sommes la promesse de Gilles de Robien, que vous pouvez retrouver à cette adresse, (Communiqué de presse du 27/03/2007) n'est absolument pas tenue par son successeur Xavier Darcos.
Je ne vais pas entrer dans les détails mais à ce jour la compensation financière proposée par le Ministère couvre à peine les frais d'avocats et de procédure jusqu'aux plus hautes institutions de la République. C'est écoeurant ! Je préfère me taire et ne pas penser à tout cet argent dilapidé pour le feu d'artifice médiatique journalier, j'avais cru pourtant qu'on allait enfin être considéré comme des humains, mais absolument pas c'est un dossier administratif.
A croire que si les choses ne sont plus médiatisées, elles sont enterrées, et que ce n'est pas ce que l'on fait qui compte mais ce que l'on raconte...